Devenir formateur, formatrice en encaustique


La peinture à l’encaustique connaît un engouement mérité !

Parfois, au détour d’une conversation, ou d’un chapelet de questions, je comprends que vous envisagez d’ouvrir votre atelier à cet enseignement, mais que vous préférez ne pas le dire 😉

Depuis des années, on me demande pourquoi je “donne mes astuces”, pourquoi je ne garde pas secrètes toutes ces recettes et cette pratique. La seule réponse possible, est que cela ne m’appartient aucunement et que j’ai moi-même eu recours à d’autres enseignants bienveillants qui m’ont encouragé dans cette voie. Grâce à leur générosité, j’ai pu de mon côté trouver des pistes que je continue à explorer.

Transmettre un savoir-faire est toujours gratifiant, parce que cela permet des rencontres, des découvertes, des ouvertures. Rien de pire pour moi que la rétention d’un savoir qui ne m’appartient pas… ce serait du recel !

Je n’ai aucune prétention à être “celle-qui-connaît-l’encaustique”, mais j’ai acquis de l’expérience dans ce domaine. Depuis 8 ans je forme des artistes professionnels ainsi que des peintres et céramistes “amateurs” à cette belle technique.

Comment devenir formateur ou formatrice ?

Si vous n’avez jamais pratiqué l’encaustique, il faut tout d’abord vous équiper et pratiquer. Il n’y a rien de vraiment compliqué, mais le travail avec la cire chaude demande quelques adaptations de vos habitudes. Concernant l’installation de l’atelier d’encaustique, je vous recommande la lecture de “Installer son espace de travail” ainsi que l’article “Peindre à l’encaustique, c’est cher ?” sur le blog couleursencaustique.com.

En fonction de votre expérience, et si vous préférez avoir tout de suite les bons gestes et éviter le gâchis de matériel, il est judicieux de suivre une formation.

La progression de l’apprentissage en formation est organisée de manière à découvrir pas à pas les possibilités de la cire chaude, et à comprendre ses caractéristiques : vous apprenez à travailler en adéquation avec la température de la cire, et à en tirer profit pour aboutir au résultat souhaité. Les stages de 2 jours sont parfaits pour s’initier et intégrer les premiers gestes. Ensuite, en fonction de vos besoins, une deuxième session est utile pour découvrir les techniques connexes et organiser votre enseignement.

Joëlle en région parisienne

Je suis heureuse d’avoir à Clamart une collègue-artiste-enseignante-amie, Joëlle Normand qui promeut à son tour l’art de faire fondre la cire et d’en faire de belles œuvres… 

Suivez ce lien pour connaître ses dates de formation.

Premières réalisations des élèves de Joëlle lors d’une journée de stage.

Joëlle est venue en formation à Romans, 2 sessions, beaucoup de discussions au téléphone, partages de bonnes pages et de sites qui traitent du sujet. De son expérience en tant qu’artiste, et en tant qu’enseignante à l’UPC, elle a créé des formations que vous pouvez suivre régulièrement en région parisienne. En s’appuyant sur mon expérience, et en adaptant l’enseignement à son public, elle enthousiasme de nouvelles adeptes de l’encaustique …

La nouveauté vous tente ?

Beaucoup d’artistes intéressés par la découverte et la pratique de cette technique ne trouvent pas d’enseignants compétents proches de leur domicile. Les animateurs d’ateliers d’encaustique profitent d’un réseau qui se met en place progressivement. Je partage leurs dates de stage et je relaie les demandes qui me sont adressées.

Nous avons besoin d’artistes motivés qui aiment transmettre une technique antique très bien adaptée à la création contemporaine. 

Les petits “plus”

Je propose des réductions de prix sur l’achat des peintures pour vos stages et vos élèves reçoivent à leur tour une remise pour s’équiper dans la boutique couleursencaustique.com.

Si à votre tour vous aimeriez participer à ce mouvement (je ne doute absolument pas de l’évolution positive de l’encaustique dans nos ateliers !) que vous avez un atelier adapté et que vous enseignez les arts plastiques, vous aimez varier vos propositions, parlons-en !

Il y a certainement une solution pour vous former à la pratique de cet art et à son enseignement au sein de votre atelier !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 5 =